dégommer


dégommer

dégommer [ degɔme ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1653; de dé- et gomme
1Débarrasser (une chose) de la gomme dont elle est enduite. Dégommer une enveloppe.
2(1832) Fam. Destituer d'un emploi; faire perdre une place à. limoger, renverser, fam. vider. Il « dégomma le champion » (Queneau). Faire mieux que, surpasser. Il a dégommé son copain. supplanter.
3Fam. Faire tomber, atteindre. Dégommer trois pipes au stand de tir.
⊗ CONTR. Gommer.

dégommer verbe transitif Décoller quelque chose en en enlevant la gomme : Dégommer un timbre. Familier. Destituer quelqu'un de ses fonctions, le supplanter dans un poste, un emploi, un titre, ou lui faire perdre son poste, son emploi, sa situation avantageuse : On l'a dégommé en raison de ses opinions politiques. Familier. Faire tomber quelque chose, quelqu'un en l'atteignant d'un tir, d'un coup, etc. : Dégommer un avion. Procéder au dégommage des fibres textiles.

dégommer
v. tr.
d1./d ôter la gomme de (qqch).
d2./d Fig., Fam. Renvoyer, destituer. On l'a dégommé de sa place.

⇒DÉGOMMER, verbe.
A.— Emploi trans.
1. [Le compl. désigne un nom de chose] Enlever la gomme de (quelque chose). Dégommer une enveloppe de lettre, un timbre-poste (Ac. 1932). Dégommer une vignette (Lar. Lang. fr.). De ses gros doigts aux cornes jaunes, il dégomme, avec dextérité, les enveloppes qui l'intéressent (MARTIN DU G., Vieille Fr., 1933, p. 1066).
P. ext. Décoller. C'est trop drôle. Tu vas me faire dégommer mes cils (COLETTE, Chatte, 1933, p. 124).
Arg. ,,Briser, jeter bas`` (ESN. 1966) : ,,Dégommer une porte, un chapeau`` (ESN. 1966).
Spécialement
a) TEXT. Enlever l'enduit gommeux des cocons de vers à soie. Synon. décruser (la soie). Dégommer la soie (Lar. 19e).
b) LITHOGRAVURE. Pour le [tirage] d'une gravure on peut dégommer la pierre avant de faire disparaître l'encre de conservation (CHELET, Lithogr., 1933, pp. 111-112).
c) AUTOMOB. Décoller les segments du piston (à l'aide de la manivelle) pour faciliter le démarrage. Dégommer le moteur (QUILLET 1965).
2. Au fig. et fam.
a) [Le compl. désigne une pers.] Destituer (quelqu'un) de ses fonctions. Dégommer un général. Synon. fam. limoger. Il n'est pas officiellement dégommé, mais il se regarde comme l'étant (GONCOURT, Journal, 1896, p. 954). C'est un coup qu'il a monté pour dégommer le député! (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 258). Vers cette époque y a eu la crise, j'ai bien failli être dégommé du dispensaire (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 34) :
... il y a des chances pour que ce soit de la politique, et de là à être dégommé, expulsé il n'y a qu'un dixième de millimètre.
VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1895, p. 233.
P. ext. Surpasser, supplanter. Synon. dégot(t)er. Vous aviez, mesdemoiselles, des pelures renversantes, quoi! (...) vous dégommiez Fleur de Botte (VILLARS, Préc. du jour, 1866, p. 27). Aussi traversa-t-il brillamment les éliminatoires et challenger dégomma le champion (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 61).
b) Emploi pronom., arg.
Sens réciproque. ,,S'entre-tuer`` (FRANCE 1907).
Sens réfl. ,,Vieillir, perdre de ses cheveux, de son élégance, de sa fraîcheur, au propre et au figuré`` (DELVAU 1972). Je me rouille, je me dégomme (LABICHE, Deux papas, 1845, I, 1, p. 387).
B.— Emploi intrans., région. (Suisse). Quitter un lieu. ,,Il a dû dégommer; on l'a fait dégommer`` (PIERREH. 1926).
Prononc. et Orth. :[], (je) dégomme []. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1653 « débarrasser (une chose) de la gomme dont elle est enduite » (A. OUDIN, Recherches italiennes et françoises, s.v. sgommare d'apr. DG); 2. 1833 fig. « destituer quelqu'un » (BALZAC, Méd. camp., p. 93). Dér. de gomme; préf. dé-; dés. -er. Fréq. abs. littér. :6. Bbg. QUEM. Fichier. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 373.

dégommer [degɔme] v. tr.
ÉTYM. 1653; de 1. dé-, et gomme.
1 Techn. Débarrasser (une chose) de la gomme dont elle est enduite. || Dégommer un timbre. || Dégommer une enveloppe.Spécialt. Ôter l'enduit gommeux des cocons de vers à soie.
2 (1832, Jacquemont, Correspondance, t. II, p. 325). Fam. Destituer d'un emploi. Limoger. Faire perdre une place. || Se faire dégommer. Vider (familier).
1 Mesnilgrand (…) qui devait mourir dans l'obscurité de la vie privée, après avoir manqué la grande gloire historique pour laquelle il était né (…) Mesnilgrand, le chef d'escadron « dégommé », comme disent les gens qui déshonorent tout, avec leur bas vocabulaire.
Barbey d'Aurevilly, les Diaboliques, « À un dîner d'athées ».
2 Là, viennent le Président du Tribunal, des juges, un sous-préfet dégommé, le commandant de gendarmerie (…)
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. VI, p. 26.
Surpasser, supplanter.
3 Aussi traversa-t-il brillamment les éliminatoires et challenger dégomma le champion.
R. Queneau, Loin de Rueil, p. 61.
3 Pron. (vx.). Vieillir, perdre de sa fraîcheur.
4 Je me rouille, je me dégomme.
Labiche, Deux Papas très bien, 1844, I, 1, in D. D. L., II, 5.
DÉR. Dégommage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DÉGOMMER — v. tr. Débarrasser une chose de la gomme dont elle est enduite. Dégommer une enveloppe de lettre, un timbre poste. Il signifie spécialement, en termes d’Arts, Débarrasser les cocons de soie de leur enduit gommeux. Fig., Dégommer quelqu’un, Lui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dégommer — (dé go mé) v. a. 1°   Ôter la gomme.    Décreuser la soie. 2°   Fig. et populairement, destituer d un emploi, d un poste quelconque. On l a dégommé.    Faire mourir, tuer. Le choléra en a joliment dégommé. ÉTYMOLOGIE    Dé.... préfixe, et gomme …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dégommer — ● vt. pop. ►ARGOT Éliminer quelque chose de gênant, d une façon radicale. J ai dégommé Windows 95 au bout de 15 jours, j en avais trop marre …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • dégommer — v.t. Destituer, dégrader : Il a été dégommé. / Abattre : Il l a dégommé au premier round. / Recevoir une semonce : Qu est ce que j ai dégommé ! …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • dégommage — [ degɔmaʒ ] n. m. • 1767 techn.; de dégommer 1 ♦ Action de dégommer. 2 ♦ (1842) Fam. Destitution. ● dégommage nom masculin Action de décoller en enlevant la gomme : Dégommage d une vignette. Familier. Mise en congé, renvoi, destitution de quelqu… …   Encyclopédie Universelle

  • degoma — DEGOMÁ, degomez, vb. I. tranz. A face operaţia de eliminare totală sau parţială a sericinei din firele sau ţesăturile de mătase, pentru ca acestea să capete caracteristici superioare de prelucrare şi de calitate. – Din fr. dégommer. Trimis de… …   Dicționar Român

  • dégoter — [ degɔte ] v. <conjug. : 1> VAR. dégotter • déb. XVIIe « déplacer la pierre appelée go »; celt. gal « caillou » → galet I ♦ V. tr. Fam. 1 ♦ (XVIIIe) Vx …   Encyclopédie Universelle

  • dégotter — dégoter [ degɔte ] v. <conjug. : 1> VAR. dégotter • déb. XVIIe « déplacer la pierre appelée go »; celt. gal « caillou » → galet I ♦ V. tr. Fam. 1 ♦ (XVIIIe) Vx …   Encyclopédie Universelle

  • dégommé — ⇒DÉGOMMÉ, ÉE, part. passé et adj. I. Part. passé de dégommer. II. Emploi adj. A. À quoi l on a enlevé la gomme. Désignant une casse et y prenant un M, une ronde de cicéro qui n a pas encore été dégommée (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 15). P.… …   Encyclopédie Universelle

  • Diddy Kong Racing DS — Diddy Kong Racing Diddy Kong Racing Éditeur Nintendo Développeur Rareware Date de sortie …   Wikipédia en Français